Amel Association International (Amel) et le Samusocial International (SSI), fondés respectivement par le Dr Kamel Mohanna et le Dr Xavier Emmanuelli, appellent tous les acteurs, partageant leurs valeurs de dignité et d’humanité, à rejoindre un mouvement euro- méditerranéen de solidarité avec les personnes en situation d’exil.

Cet appel a été développé à l’issue d’un séminaire de deux jours, tenu les 5 et 6 décembre 2017, à Athènes.

Le programme du séminaire est disponible en ligne, à l’adresse suivante :

http://amel.org/wp-content/uploads/2017/12/Program-Seminar-Athens-Amel-SSI-.pdf

Cet évènement a été organisé par Amel Association International et le Samusocial International, en étroite collaboration avec Amel France, avec le support local de CAMPFIRE Innovation, ainsi que la contribution du Centre Melina Merkouri de la municipalité d’Athènes, l’Institut français de Grèce et la Fondation Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée (FAC).

Tel que souligné par le Dr Xavier Emmanuelli, « ce séminaire fait partie d’un ‘plaidoyer permanent’ pour l’humanisation de l’accueil des personnes en situation d’exil, dans le contexte d’un phénomène migratoire qui durera encore pendant de nombreuses générations ».

Pendant ce séminaire, dans la continuité de celui organisé à Paris en octobre 2017, 100 chercheurs, acteurs de terrain, officiels et initiatives de la société civile, se sont réunis afin de partager leurs pratiques innovantes et de discuter d’actions conjointes de plaidoyer, afin de promouvoir un nouveau modèle de migrations, basé sur l’humanité, assurant l’accueil des personnes en situation d’exil.

Ce séminaire a permis aux participants, dans le cadre de sessions de travail, d’énoncer les défis auxquels ils sont confrontés sur le terrain. Ils ont ainsi pu formuler des propositions d’actions conjointes, qui pourraient être répliquées dans la région euro-méditerranéenne. De plus, dans le cadre de tables-rondes, différentes recommandations ont été formulées par les participants, incluant notamment :

  • Définir des stratégies afin de promouvoir l’implication de tous les acteurs, et particulièrement les initiatives de la société civile, dans les dialogues globaux, en lien avec les migrations et les réfugiés. Ainsi, les participants ont appelé les gouvernements et les organisations internationales à l’inclusion effective des organisations de terrain dans les consultations sur le Pacte mondial sur les réfugiés ainsi que le Pacte mondial pour les migrations.

  • Développer des réseaux d’acteurs de terrain afin que les personnes en situation d’exil avec des besoins spécifiques – incluant les mineurs non-accompagnés, les LGBTQI, les victimes de violations des droits humains, les personnes en situation de handicap, etc. – puissent accéder à des solutions adaptées de protection et d’orientation. À titre d’exemple, les participants ont demandé que les regroupements familiaux, pour les mineurs non-accompagnés, fassent l’objet de procédures rapides et simplifiées.

  • Mener des actions de plaidoyer, incluant les organisations de terrain, les initiatives de la société civile ainsi que les autres acteurs concernés, à travers des réseaux Sud-Nord, pour le droit à la mobilité pour tous, sans discrimination

  • Garantir aux personnes en situation d’exil les moyens leur permettant d’assurer leur autonomie (à travers des cours de langues, des opportunités d’emploi ainsi qu’un accès aux services sociaux de base) et impliquer en amont les communautés hôtes dans ce processus d’ « intégration ».

Tel que mentionné par le Dr Kamel Mohanna, « la solidarité entre le Sud et le Nord doit être renforcée et ce mouvement doit se poursuivre, au-delà du séminaire, tenu en Grèce, avec la mise en place d’actions innovantes, notamment en Italie, mais aussi dans les autres pays euro-méditerranéens ».

Les recommandations de ce séminaire seront publiées en janvier 2018 et incluront l’appel à la création d’un mouvement euro-méditerranéen avec les personnes en situation d’exil, qui sera officiellement lancé, au printemps 2018, en Italie.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here