L’ambassadeur de France à Beyrouth, Bruno Foucher, a visité les centres de l’association Amel International au Sud-Liban pour s’informer des activités de l’association tant auprès de la population libanaise qu’avec les réfugiés dans les différentes régions du Liban.
M. Foucher était accompagné de la première secrétaire près l’ambassade Mme Sabrina Aubert, et de MM. Talal Salman, Moustapha Assaad, Camille Menassa, du révérend Pierre Lacoste de l’église évangélique française et de Mme Nahla Haïdar, représentante du Liban à Cedaw. Ils ont été reçus par le Dr Kamel Mehanna, président de l’association Amel International et coordinateur général du collectif des ONG au Liban.
La tournée a commencé par la visite du centre médico-social à Khiam où le groupe a inspecté les équipements modernes qui couvrent plusieurs spécialisations comme l’ophtalmologie, la physiothérapie, la pédiatrie, la gynécologie, la cardiologie, etc.
Le Dr Mehanna a indiqué que Amel a cinq centres au Sud, à Halta, Freidis, Khiam, Ibl el-Saki, et Marjeyoun, cette dernière région représentant un mini-Liban, sur le plan de la coexistence, de la diversité et de l’intégration.
Le Dr Mehanna a accompagné la délégation au camp de Wazzani qui héberge des réfugiés syriens vivant dans des conditions précaires. Le groupe a inspecté le dispensaire mobile qui parcourt le camp, et des échanges ont eu lieu avec les réfugiés à propos de leur situation et de leurs besoins.
La délégation a ensuite visité l’usine de savon au centre d’Ibl el-Saki où de nombreuses femmes de la région sont employées. Le groupe a ensuite visité la prison de Khiam qui fut témoin des sévices lors de l’occupation israélienne. Le Dr Mehanna a expliqué à la délégation la nécessité d’aider le Liban pour qu’il continue d’accueillir les déplacés syriens dont le nombre a dépassé le million et demi.
Le Dr Mehanna s’est ensuite adressé à l’ambassadeur Foucher et à Pierre Lacoste, les remerciant pour leur soutien et leur solidarité avec le peuple libanais, spécialement avec le Sud qui a souffert sous l’occupation israélienne et qui a maintenant besoin de projets de développement. Il a appelé à une solidarité efficace avec Amel et à l’augmentation de l’aide aux réfugiés syriens pour améliorer leurs conditions de vie au Liban en attendant une solution politique.
M. Foucher a pour sa part exprimé son admiration ainsi que celle de la délégation pour Amel qui se place au-dessus des conflits sectaires et confessionnels dont souffre le monde arabe et pour son activité dans les zones populaires, promettant un soutien accru aux déplacés et au Liban.

Source: https://www.lorientlejour.com/article/1083674/lambassadeur-de-france-chez-amel-au-sud.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here