150 enfants de la municipalité de Burj El-Barajneh sont devenus acteurs pendant une journée. Les participants, âgés de 5 à 17 ans, principalement syriens, ont dépassé les attentes lorsqu’ils ils ont joué leurs propres histoires concernant leur vie quotidienne et leur culture. Ils ont donné à voir des saynètes importantes et originales sur leurs expériences à travers la danse, les marionnettes et la musique.

Cette activité s’inscrivait dans le cadre du projet “Madrasati Ahla II” mis en œuvre dans le centre de développement de Haret Hreik affilé à Amel en collaboration avec l’agence italienne pour la coopération au développement et “un Ponte per”. Le Dr Kamel Mohanna ainsi que les délégués des deux organisations ont assisté à la représentation en compagnie des parents et des membres de la famille des enfants. Grâce au projet Madrasti Ahla II, les enfants reçoivent des orientations, des conseils et un soutien éducatif, psychologique et artistique pour stimuler leurs propres forces et découvrir leurs rêves. Le projet permet également aux enfants d’apprendre l’importance de l’action humanitaire pour créer un avenir meilleur pour tous.

Les enfants ont prévu un discours pendant la cérémonie pour marquer la fin des activités d’été au sein du projet « Madrasati Ahla II. Ils ont exprimé leur gratitude à Amel Association international pour son travail acharné et son dévouement. En outre, les enfants se sont montrés reconnaissants quant à l’initiative de l’association Amel d’ouvrir un centre à Haret Hreik, centre qu’ils considèrent comme leur seconde maison.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here