MEDEVAC, l’hôpital universitaire Rafik Hariri et Amel coopèrent pour financer 306 opérations oculaires

0
62

Grâce à la coopération continue entre l’Ambassade tchèque, l’hôpital universitaire Rafik Hariri et Amel International, la quatrième campagne du programme médical MEDEVAC de chirurgie oculaire (glaucome/cataracte) s’est déroulée avec succès, 66 opérations ayant été réalisées sur des personnes atteintes de cataracte et originaires de tout le Liban.

Ce programme, initié dans un contexte de détérioration de la situation économique et sociale au Liban, représente aujourd’hui une lueur d’espoir pour une partie de la population libanaise, en particulier pour les personnes âgées dépourvues de droits à la santé qui constituent la majorité des bénéficiaires de la campagne actuelle, comme des précédentes.

S’inscrivant dans le cadre d’un partenariat lancé en 2018 entre le programme médical permanent de la République tchèque, l’hôpital Rafic Hariri et l’association internationale Amel, cette campagne vise l’accès à des chirurgies gratuites au profit des couches vulnérables de la population libanaise. Elle repose sur une vision commune liée à la nécessité de garantir le droit à la santé pour tous, posant la préservation de la dignité humaine comme un préalable indispensable à l’autonomisation des personnes, au processus de développement social global et à la prévention de toute désintégration de la société libanaise.

A ce jour, ce partenariat a porté assistance à 306 personnes, Libanais et réfugiés, au sein des quartiers populaires. D’autres campagnes suivront en réponse à l’exacerbation des besoins au Liban et à la présence de nombreuses personnes sur la liste d’attente identifiée par Amel. 

L’équipe médicale tchèque qui a pratiqué les opérations, avec l’aide de médecins de l’hôpital universitaire Rafic Hariri, a utilisé un nouvel appareil d’ophtalmologie, dont la République tchèque avait fait don à l’hôpital dans le cadre du programme “MEDEVAC”. Ce programme humanitaire médical, rattaché à la République tchèque, est actif depuis 1993. Le partenariat mené avec Amel International vise à garantir à chacun l’accès aux services de santé, sans discrimination, à préserver la dignité humaine, en coopération avec le secteur public.

Alors que Amel était à l’avant-garde des institutions qui ont coopéré avec le secteur public au Liban, en particulier le ministère de la Santé et l’hôpital universitaire Rafic Hariri, pour lutter contre la propagation de la pandémie de Corona, la République tchèque a apporté un grand soutien à l’hôpital universitaire Rafic Hariri au cours de l’année 2020. L’ambassade de la République tchèque à Beyrouth a choisi cet hôpital pour monter un projet dans le cadre de ce programme, prenant en considération les services qu’il fournit aux populations marginalisées, notamment pendant la crise du COVID-19 au cours de laquelle l’hôpital Rafik Hariri est devenu centre incontournable de la gestion et du traitement des patients infectés. 

Pour lire l’article sur l’Orient le Jour veuillez cliquer-ici