Santé primaire

La mission principale dAmel pendant la guerre civile libanaise et la première invasion israélienne de 1978 était de fournir des soins de santé urgents aux différentes communautés, quels que soient leurs antécédents culturels, politiques, religieux ou géographiques.

Selon le Dr Mohanna, bâtir une société meilleure, un monde meilleur, dépend de la construction d’un être humain sain sur le plan physique et mental. Ainsi, après 10 ans d’expérience et de sacrifices sur le terrain dans le secteur médical et humanitaire, le médecin, déterminé, a décidé de créer Amel, une association axée sur le droit pour tous à accéder à des soins de santé primaire. Le programme de santé d’Amel s’étant développé au fil des années, il fournit désormais des soins de santé préventifs, par le biais de séances de sensibilisation et dinformations sur la santé et l’hygiène.

Au cours des 35 dernières années, 6 millions de services de soins de santé ont été offerts aux différentes communautés au Liban, dans l’ensemble des centres Amel et des unités mobiles médicales. Depuis le déclenchement de la guerre en Syrie en 2011, le secteur de la santé libanais est soumis à une pression énorme, alors que l’accès à des services adéquats devient de plus en plus compliqué. Depuis la création de son département de réponse à la crise syrienne, Amel s’est fixé pour objectif de garantir un meilleur accès aux soins de santé primaire aux communautés d’accueil et aux réfugiés.

Il existe actuellement 13 centres de soins de santé primaire Amel répartis dans tout le Liban. Ceux-ci sont situés dans certaines des régions les plus vulnérables du pays et, avec ses 6 Unité Médicale Mobile (MMU), Amel est en mesure datteindre les individus les plus isolés, vivant dans les campements informels (ITS) à travers le pays. Dans la plupart des cas, les services dAmel sont les seuls auxquels les personnes vulnérables peuvent accéder ou se permettre financièrement puisque gratuits. Le programme de santé d’Amel propose des consultations générales, des consultations de spécialistes, des tests de laboratoire, des médicaments gratuits et des séances de sensibilisation.

De plus, Amel s’emploie actuellement à améliorer la qualité de ses centres de soins de santé primaire, en effectuant des efforts supplémentaires pour faire rejoindre un certain nombre de Centre de Santé Primaire au sein du réseau du Ministère libanais de la santé publique.

Amel Actualité