Amel renforce ses programmes humanitaires dans le Sud Liban, favorisant ainsi la résilience des communautés locales

0
46

Amel Association International réaffirme son engagement indéfectible aux côtés des populations, alors que ses centres et cliniques mobiles, y compris à Khyiam, poursuivent leur assistance essentielle aux régions frontalières du sud du Liban malgré les tirs persistants de l’armée israélienne. Cet effort continu contribue à renforcer la résilience des communautés locales et s’inscrit dans le cadre de la réponse d’urgence activée en octobre dernier. Grâce à des efforts conjoints réunissant des partenaires humanitaires, le ministère de la Santé publique, le ministère des Affaires sociales, les municipalités et la Cellule de crise, les initiatives d’Amel se dressent comme un rempart face aux bombardements croissants et aux agressions israéliennes, et relèvent avec efficacité les défis rencontrés le long de la frontière.

Stratégiquement situées dans les zones frontalières couvrant Khiyam, Arqoub, Halta, Fardis, Tyr, Nabatieh, ou encore Bazourieh, nos installations de santé sont équipées et dotées d’un personnel formé pour répondre efficacement aux urgences. Elles défendent sans relâche les droits fondamentaux des résidents, offrant des interventions essentielles aux personnes déplacées dans des abris collectifs ou à l’intérieur des centres Amel.

De l’organisation de séances de soutien psychologique dans les écoles et les abris, à la facilitation de distribution de matériels de première nécessité (colis alimentaires, kits d’hygiène personnelle), nos activités répondent à un éventail diversifié de besoins. Les efforts récents dans les régions de Nabatieh et de Saïda, avec l’établissement d’une école accueillant 600 enfants déplacés et l’inauguration d’un nouveau centre de santé, soulignent notreengagement déterminé à améliorer les conditions de vie des personnes déplacées.

Fondée en réponse à l’invasion israélienne de 1978, Amel est devenue un mouvement social résilient, défendant la dignité humaine et la libération de l’oppression. Nous nous dressons fermement contre toute forme d’injustice et entendons défendre les droits et la dignité des individus.

Nos équipespositionnées en première ligne, qui œuvrent dans des zones périlleuses et affectées par les conflits en cours, incarnent plus que jamais l’esprit de résistance humanitaire. Malgré les défis immenses, nous demeurons résolus dans notre devoir de défendre l’humanité et la justice, notamment au regard de l’agression israélienne à Gaza et au Liban.

Nous exigeons l’arrêt immédiat du génocide et du nettoyage ethnique à Gaza, du déplacement forcé des populations et appelons au respect des lois et accords internationaux relatifs aux droits de l’Homme. Nous appelons les nations à rejeter les doubles-standards et à défendre des principes universels qui protègent les droits et les libertés de tous, notamment en ce qui concerne la cause palestinienne.

En ces temps tourmentés, Amel réaffirme son engagement indéfectible envers les habitants du Sud Liban. Ensemble, nous persévérerons dans la solidarité, résolus dans notre quête de justice, de dignité et d’humanité pour tous.

Pour lire l’article publié dans l’Orient le Jour, c’est par ici!