Le représentant de l’UNICEF au Liban visite Amel

0
21

Le Dr Kamel Mohanna, président de l’association Amel International a reçu une délégation présidée par M. Edouard Beigbeder, représentant de l’UNICEF au Liban. Il était accompagné de Mme Roula Abi Saad du service de la Protection de l’enfance et de Rima Shea du service de la Santé.

Alors que le pays traverse une crise sans précédent, la délégation a pu échanger sur le rôle d’Amel au Liban, et étudier les moyens de renforcer la coopération existante entre les deux organisations, lors d’une réunion organisée au siège d’Amel à Mussaitbeh, en présence de Mme Lama Ajaroush, coordinatrice du programme d’Amel dédié à la protection de l’enfance, et de membres du programme dédié au droit à la santé. 

A cette occasion, M. Beigbeder a chaleureusement remercié Amel association international pour son engagement historique en faveur des populations et de la protection de leurs droits fondamentaux. Il a en outre mis en lumière la qualité du partenariat existant depuis plusieurs décennies entre l’UNICEF et Amel. Ce dernier vise à renforcer la protection des enfants et des jeunes, et à les doter d’outils pour faire face aux difficultés, dans la perspective d’un avenir meilleur. M. Beigbeder a appelé à poursuivre la collaboration avec Amel, ainsi que l’ensemble des organisations humanitaires, dans le but de soutenir la population libanaise dans la période difficile qu’elle traverse. 

De son côté, Kamel Mohanna a salué les efforts de M. Beigbeder visant à renforcer les relations et les partenariats existants entre Amel et l’UNICEF. Le contexte actuel nécessite en effet des efforts conjoints des organisations humanitaires locales et internationales, afin d’empêcher la désintégration de la société libanaise. Alors que
80 % de la population libanaise vit sous le seuil de pauvreté, Amel demeure engagée dans la lutte pour corriger la boussole de l’action humanitaire, qui doit se fonder sur la solidarité, la dignité humaine, le refus du double-standard, en particulier entre le Nord et le Sud, et l’engagement envers les causes justes des peuples, parmi lesquelles la cause palestinienne. Pour Kamel Mohanna, il est nécessaire de construire un monde plus juste et plus humain en cette période de déclin de la solidarité mondiale et des valeurs humaines.

Amel est une association civile non-confessionnelle, qui œuvre depuis 5 décennies en faveur de la dignité humaine et de l’établissement d’un État de justice sociale. Dans cet objectif, l’association s’appuie sur 30 centres, 6 unités médicales mobiles, une unité de protection de l’enfance, et peut compter sur l’engagement de 1500 employés et volontaires. Amel, via ses différentes branches nationales et internationales, défend une multitude de causes, parmi lesquelles la lutte contre toute forme de violence et de marginalisation à l’encontre des enfants, la protection de l’enfance et le développement de leur potentiel, qui représente une priorité pour l’association. Depuis 1990, un programme dédié au soutien psychosocial des enfants et de leurs parents complète ce dispositif, afin notamment d’améliorer l’environnement de ce segment de la population qui détient l’avenir de l’Humanité entre ses mains.  

Amel s’est ainsi fait le porte-voix des organisations actives sur le terrain, afin d’émettre des suggestions, des idées, et de tirer les leçons apprises pour permettre une meilleure adéquation entre les programmes humanitaires mis en œuvre et les besoins du Liban.

Pour lire l’article sur le site de l’Orient le Jour veuillez cliquer-ici 

SHARE
Previous articleProtection de l’enfance
Amel est une organisation à but non lucratif. Elle est non confessionnelle, et soutient les populations défavorisées du Liban à travers des programmes de santé, de soutien psychologique, de développement rural, de formation professionnelle, de protection de l’enfance et de promotion des droits de l’homme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here