Un appel du Samusocial International et d’Amel Association International à humaniser l’accueil des personnes en situation d’exil

0
625

Le 24 octobre 2017, au Musée national de l’histoire de l’immigration à Paris, le Dr Xavier Emmanuelli, président fondateur du Samusocial International et le Dr Kamel Mohanna, président fondateur d’Amel Association International ont réuni plus de 200 participants issus d’organisations de la société civile, d’institutions ou du monde de la recherche, dans l’objectif d’échanger et d’élaborer les recommandations nécessaires à un accueil plus digne et durable des personnes en situations d’exil.

Les discussions ont permis de croiser les regards variés et complémentaires de trente intervenants, sur 4 thématiques cruciales.

En amont des discussions, la responsabilité de la France et de l’Europe dans les soubresauts géopolitiques à l’origine des grands flux migratoires a été rappelée ainsi que celle, incombant à l’Etat, d’assurer le respect des droits.

Les principales conclusions et recommandations du séminaire sont les suivantes :

  • Institutionnels comme chercheurs, juristes et acteurs de terrain présents ont souligné le glissement des catégories de l’asile et la transformation du profil des arrivants induits par les évolutions historiques et politiques globales. La distinction entre migrants économiques et réfugiés entraîne une stigmatisation généralisée des personnes en situation d’exil.

  • Concernant la situation des mineurs non accompagnés, un appel unanime a été lancé pour un respect inconditionnel des droits et intérêts supérieurs de l’enfant.

  • Afin de transformer l’organisation géographique des migrations, provoquant exclusion, exploitation et mort, les intervenants ont tous relevé l’importance de multiplier les voies légales d’entrée sur le territoire européen et français.

  • Concernant l’accueil et l’intégration durable, une fois le droit au séjour accepté, les recommandations vont unanimement vers l’augmentation des moyens alloués aux dispositifs d’intégration – en particulier à l’apprentissage du français – ainsi qu’au renforcement des moyens d’évaluation de ces derniers. Les intervenants ont également tous soulevé la nécessité d’un travail commun de tous les acteurs économiques, sociaux et politiques, publics comme privés.

De manière unanime, les intervenants décrivent l’insuffisance des conditions d’accueil.

Forts de ces constats et de ces recommandations, nous, Samusocial International et Amel Association International appelons à tout mettre en œuvre pour transformer l’accueil en projet de vie et d’espérance avec générosité, lucidité, responsabilité et pragmatisme. Il est urgent d’accueillir ces personnes avec dignité, solidarité et humanité.

Fin novembre 2017, cet appel sera porté et largement diffusé par les Actes du séminaire. Cette première étape sera suivie, les 5 et 6 décembre 2017, d’un second séminaire à Athènes. Le Samusocial International et Amel Association International lanceront alors un plaidoyer et mettront en lumière des pratiques innovantes.

Xavier Emmanuelli, Président du Samusocial International

Kamel Mohanna, Président de Amel Association International

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here