Inauguration de deux nouveaux centres à Hay El Sellom : “Amel est un mouvement social pour le changement”

0
316

Amel Association International inaugure deux nouveaux centres à Hay El Sellom à l’issue de leur réhabilitation.

Dr Mohanna : Amel est un mouvement de réforme sociale qui lutte contre la marginalisation, l’intolérance et le communautarisme.

Amel Association International (Amel) a célébré la réhabilitation de ses deux centres de santé et de développement, situés dans le quartier de Hay El Sellom.

Le représentant du maire de Choueifat, Hassan Abu Faraj, Randa Halawi, membre de la municipalité et responsable du bureau culturel de la municipalité de Choueifat, Diana Rahal, représentante du maire d’Al Mreijeh, et d’autres acteurs locaux ont assisté à la cérémonie d’inauguration. Ils ont été reçus à cette occasion par le Dr. Kamel Mohanna, président-fondateur d’Amel, M. Ahmed Abboud, directeur exécutif de l’association, ainsi que par le Dr. Qassem Alloush, responsable du centre de santé, le Dr. Zeina Mohanna, M. Asaad Mohanna, président d’Amel USA, et les équipes des deux centres Amel.

Lors de son allocution, M. Ahmed Abboud, a mis en exergue les efforts déployés par Amel pour améliorer la qualité et la portée de ses programmes afin d’apporter un soutien au plus grand nombre, alors que le quartier de Hay El Sellom, dont la majorité des habitants vivent en-dessous du seuil de pauvreté, compte plus de 20 000 Libanais et accueille environ 10 000 Syriens déplacés.

De son côté, Kamel Mohanna a insisté sur la qualité du partenariat entre Amel, les acteurs de la société civile et les municipalités de la région, qui permet à l’association d’œuvrer efficacement sur le terrain en faveur de l’établissement d’un Etat de justice sociale et de la mise en place d’un monde plus juste et plus prospère.

Dans les zones les plus marginalisées, Amel, en partenariat avec la communauté locale, travaille à restaurer la dignité des gens, préparant ainsi le terrain au changement, alors que la réforme au Liban demeure très difficile. « C’est pourquoi nous pensons que le changement doit se faire progressivement, par étapes, et grâce à l’engagement de jeunes hommes et femmes imprégnés des valeurs de justice et de démocratie. » Le Dr Mohanna a en outre déclaré qu’Amel est un mouvement de changement social, ayant vocation à diffuser son modèle de développement tourné vers la citoyenneté.

Amel est implanté dans le quartier de Hay El Sellom depuis 1980. En complément des programmes de santé primaire et d’autres programmes sociaux, le centre a aidé plus de 10 000 femmes et jeunes filles à s’insérer sur le marché du travail grâce à des formations professionnelles, contribuant à gagner la confiance des habitants et à ancrer l’association localement. Le Dr Mohanna considère que garantir les droits des personnes dans les zones populaires est une victoire sur la marginalisation et la paupérisation de ces quartiers. Toutefois, le fondateur d’Amel a rappelé la nécessaire collaboration avec les municipalités, qui ont la charge du développement des régions et doivent à ce titre être associées à toute action humanitaire. Favorable à l’Etat providence, Amel est ainsi convaincue que l’action humanitaire doit œuvrer à convaincre les gouvernements d’un changement de politique dans l’intérêt des populations, et non se substituer aux institutions étatiques.

Pour consulter l’article sur le site Internet de L’Orient-Le Jour, cliquez ici!