En octobre 2020, Amel Association International (Amel) a lancé un centre de soins de santé primaires à Ain El Remmaneh. Compte tenu de la détérioration de la situation socio-économique et de la propagation du COVID-19, l’objectif de ce centre médical est de faire face aux besoins des populations vulnérables.

Cette unité médicale s’ajoute au centre de développement social qui soutient les populations de la région depuis 2007, à travers divers programmes d’autonomisation adressés aux femmes et aux enfants. Ces programmes offrent un ensemble de cours d’autonomisation qui donnent, en particulier pour les femmes, l’opportunité de développer leurs compétences manuelles, linguistiques et sociales pour s’engager au marché du travail afin de réaliser leur libéralisation socio-économique. Ainsi que, le programme d’éducation qui fournit le soutien scolaire et psychosocial pour les enfants.  Aussi, le centre présente un ensemble d’activités, d’initiatives sociales et de sessions de sensibilisation.

Dr Kamel Mohanna et l’équipe de santé durant l’inauguration du centre médical à Ain El Remmaneh.

Le centre médical fournira aux bénéficiaires surtout des consultations, des médicaments et des séances de sensibilisation à la mesure des besoins des habitants d’Ain El Remmaneh et ses alentours. Ces besoins ont été clarifiés suite à une enquête menée récemment et qui s’opère à deux niveaux : le premier visant à répondre aux effets de l’explosion de Beyrouth et le deuxième à lutter contre la propagation du COVID-19 du virus Corona. 

Le processus de sensibilisation, la diffusion de la culture de prévention et la lutte contre les fausses informations sanitaires seront également parmi les priorités du centre. Cela représente la philosophie d’Amel, qui cherche à influencer les politiques de santé afin de construire un système basé sur la prévention, le droit à la santé, la réduction des frais du traitement et des médicaments au Liban.

Le centre médical d’Amel à Ain El Remmaneh

En effet, le droit à la santé est l’une des questions les plus importantes de la lutte humanitaire menée par l’association Amel depuis sa création. De nombreuses solutions ont été conçues et exploitées jusqu’à présent au cours des dernières décennies pour fournir un accès sûr aux programmes sanitaires pour toutes les personnes résidant au Liban, y compris le lancement de cliniques mobiles, la création de centres de soins de santé primaire et de développement dans les zones les plus marginalisées en coopération avec des partenaires locaux et internationaux. 

Le but du centre médico-social d’Ain El Remmaneh, ainsi que les autres centres d’Amel, étant d’offrir des solutions concrètes pour servir les groupes populaires marginalisés, quelles que soient leurs affiliations politiques, religieuses, sectaires ou régionales. Amel, L’ONG  non confessionnelle continuera au  travers de ses  25 centres, ses neuf cliniques mobiles, ses deux unités mobiles d’éducation, son unité de soins spéciaux pour les enfants des rues et ses 900 employés à temps plein à intensifier ces efforts, malgré les défis afin d’apporter le plus soutien possible. Et c’est dans cet esprit qu’Amel se prépare à lancer un centre médico-social à Achrafiyeh. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here