À la suite de la fête des mères au Liban (21 mars), de nombreuses activités liées à cette journée ont été organisé par Amel et des organisations partenaires partout au Liban, dont notamment à Beyrouth et dans le Sud-Liban. 

Le jeudi 21 mars, le centre de Hay el Sellom avait inviter une trentaine de personnes âgées au jardin public de Choueifat, à Beyrouth-Sud, en partenariat avec HelpAge International, et financé par le World Diabetes Foundation.

Les bénéficiaires de cette journée étaient environ 30, hommes et femmes, libanais et syriens, déjà inscrits aux activités de soutien psychosocial du centre. Arrivés par bus depuis le centre dès le matin, ils ont été invité à participer à une activité de dessins et/ou d’écriture de textes et de poèmes en lien avec leurs expériences de femmes, de mères ou d’époux, avec l’aide d’une psychologue. Ils ont ensuite échangé entre eux sur leurs ressentis face à cette journée hommage aux mères, et sur leurs réalisations, expliquant aux autres participants leurs significations.

À la suite de cette activité, un repas a été organisé pour tous les bénéficiaires, et un gâteau rendant hommage aux mères a été partagé. Des cadeaux d’artisanat réalisés par les bénéficiaires elle-mêmes ont également été distribués. Finalement, les participants ont été raccompagnés par bus au centre de Hay el Sellom vers le début d’après-midi. 

Des membres de l’équipe Amel et des participantes découpant le gâteau. ©Amel/Gaëtan Gueguen
Un participant lit le texte qu’il a écrit à propos de la fête des mères. ©Amel/Gaëtan Gueguen

Vendredi, ce sont 47 participants, hommes et femmes, libanais et syriens, eux-aussi déjà inscrits aux activités de soutien psychosocial du centre de Khiam, au Sud-Liban, qui ont pu profiter d’une journée organisée autour du thème de la fête des mères, dans le cadre du projet PSS pour les personnes âgées, en partenariat et financé par Caritas Allemagne. 2 bus ont amenés ces participants depuis le centre de Khiam jusqu’au jardin public Al Rouqaiqa, financé par la municipalité de Khiam et la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) et ouvert en novembre 2018. 

Dans une ambiance musicale et festive, un repas traditionnel a également été offert au bénéficiaires. À la suite du déjeuner, une activité de prise de parole sur le thèmes des mères a été organisé et conduit par un membre d’Amel. Il s’agissait pour les participants d’exprimer leurs ressentiments sur ce sujet, de rendre hommage et célébrer les mères. À la fin de l’activité, des fleurs ont été distribuées à tous les participants, et ils ont été raccompagnés par bus au centre de Khiam vers le milieu d’après-midi. 

Les participants réunis en cercle pour l’activité de soutien psychosocial. ©Amel/Gaëtan Gueguen
4 bénéficiaires après la distribution des fleurs. ©Amel/Gaëtan Gueguen

Amel et Caritas Allemagne ont initié un partenariat en matière de soutien psychosocial aux personnes âgées affectées par la crise syrienne. Le projet, lancé en juillet 2017, bénéficiera à au moins 500 personnes âgées, syriens et libanais. Il comprend les activités suivantes : Jardin collectif et distribution de paniers de fruits et légumes, cuisine collective et distribution de repas chauds, sessions de sensibilisation sur la nutrition, l’environnement et d’autres sujets pertinents pour les personnes âgées, ainsi que des activités de soutien psychosocial.

Vendredi 29 mars, c’est une autre activité qui s’est déroulé au centre de Haret Hreik, dans la banlieue-sud de Beyrouth. Tous les enfants, de chaque classe du “grade” 3 au “grade” 7, qui suivent des cours de soutien scolaire 2 fois par semaine au sein de ce centre, ont préparé et répété un spectacle de chant qu’ils ont effectué devant leurs mères.

Des enfants donnant un spectacle devant leurs mères dans le centre de Haret Hreik (Beyrouth). ©Amel/Gaëtan Gueguen

Plusieurs autres évènements ont également eu lieu dans d’autres centres Amel à travers le pays et pendant toute la fin du mois de mars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here