Depuis 20 ans, la journée mondiale de la jeunesse est célébrée tous les ans dans le monde entier pour mettre l’accent sur le rôle des jeunes en tant que partenaires essentiels du changement. Désigné par l’Assemblée générale des Nations Unies le 17 décembre 1999, dans sa résolution  A/RES/54/120, le 12 août est une occasion pour attirer l’attention sur les défis et problèmes auxquels ils sont confrontés, et leur potentiel dans la construction des sociétés futures.

Cette année, le thème de réflexion tourne autour de la transformation de l’éducation, comme enjeu majeur de la jeunesse, et les efforts réalisés dans le but de rendre accessible aux jeunes les moyens de se former et de devenir pleinement les citoyens responsables de demain. Selon l’ONU, un des Objectifs de Développement Durable 2030 est « d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

Les jeunes occupent une place majeure dans les sociétés du monde arabe et à plus forte raison au Liban. En effet, les moins de 25 ans représentent 47%[1] de la population totale de la région en 2019. Résultat de la forte croissance démographique des dernières décennies, la part des jeunes de moins de 25 ans dans la population ne cesse de croître, jusqu’à représenter plus de 50% de la population totale du Liban aujourd’hui. Cette part importante exerce une pression sur le marché du travail, et connaît de grandes difficultés sur le plan social et économique. Ainsi, la jeunesse porte en elle de grands enjeux pour le développement et le futur de la société libanaise.

Amel Association International a conscience de ces enjeux, et prend en considération ces défis comme part importante de sa mission. Amel croît fermement au rôle et au poids de la jeunesse dans la société, avec la ferme conviction que leur intégration dans le projet de bâtir la société de demain est une priorité. Leur participation est porteuse de grandes opportunités et de potentiels, puisqu’elle contribue au changement progressif de la société et la construction d’un Liban démocratique, assurant la dignité de l’Homme et incluant l’ensemble de la population.

C’est pourquoi, Amel s’emploie à inclure les jeunes dans ses programmes d’action. Chaque année, le plan annuel général comprend un volet qui leur est entièrement dédié. Le programme « Autonomisation des jeunes et volontariat » mis en place dans les années 1980 est constamment développé jusqu’aujourd’hui pour encourager et viser tous les jeunes de toutes les communautés de la société libanaise. Persuadée que l’éducation et la formation sont déterminants pour le succès dans la vie professionnelle, Amel Association International a mis au point plusieurs activités et projets visant à permettre aux jeunes de développer des compétences dans différents domaines, les rendant capables de faire preuve de leadership, de promouvoir la consolidation de la paix, de l’équité contre la discrimination. Ainsi les jeunes sont impliqués dans des contextes multiculturels, ce qui leur donne l’occasion d’échanger leurs expériences et partager leurs préoccupations sur la société libanaise. Tous les mois, des séances de sensibilisation, groupes de discussions et activités sont mis en place avec les comités de jeunesse des centres, axés sur les initiatives de volontariat. Ainsi, Amel agit au niveau local, national et régional, pour mobiliser des jeunes volontaires, pour promouvoir et mettre en œuvre son approche participative.

Ainsi, c’est en favorisant la responsabilisation des jeunes et en leur donnant les clés de la réussite que Amel Association International œuvre pour réaliser son objectif de bâtir une société libanaise pacifique, démocratique et prospère, comme un modèle pour la région et le monde, pour et par la jeunesse, la société de demain.

[1] World Population Prospects 2019, Data Booklet, United Nations, Department of Economic and Social Affairs, p.13,  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here