Pierre Salignon, chef des opérations humanitaires et de stabilisation du CDCS visite le centre d’Amel à Karm El Zeitoun

0
228

Le 17 février 2022, le Dr Kamel Mohanna, président de l’Association Amel International, accompagné de ses équipes, a accueilli dans son centre communautaire de Karm El Zeitoun – Achrafieh, Pierre Salignon, chef des opérations humanitaires et de stabilisation du Centre de crise et de soutien (CDCS) dépendant du ministère français des Affaires étrangères (Mofa).

L’objectif de cette visite était d’évoquer le programme de santé mis en œuvre à Karm El Zeitoun depuis 2021, avec le soutien du CDCS, en réponse aux besoins des populations touchées par les explosions du port de Beyrouth et la crise humanitaire. Le centre apporte son soutien aux résidents d’Achrafieh et du quartier environnant, qui comprend des Libanais, des travailleurs migrants et des réfugiés, en fournissant un accès aux soins de santé, un soutien psychosocial, des séances de sensibilisation, des tests de laboratoire et des médicaments, en complément des programmes sociaux qui soutiennent les personnes âgées et autres populations vulnérables.

Pendant la visite, la coordinatrice du projet de santé du centre, Sophie Azizi, a fourni des informations et des statistiques sur les programmes de santé mis en oeuvre par le centre. M. Salignon et la délégation ont pu s’entretenir avec les patients du centre sur leurs conditions de vie et leurs besoins, ainsi que sur le soutien humanitaire fourni par Amel. M. Salignon a également examiné avec l’équipe de santé d’Amel les moyens de renforcer les capacités de l’association afin de fournir des programmes durables et une assistance humanitaire.

La visite a également été l’occasion pour la délégation de discuter avec l’unité mobile de protection travaillant avec les jeunes et les enfants en situation de rue.

Lors de son intervention, le Dr. Mohanna a souhaité la bienvenue à la délégation, remerciant leur solidarité constante avec les populations vulnérables du Liban. Il a en outre souligné la détermination d’Amel à lutter en faveur de la dignité des personnes et de la construction d’un état de justice sociale, quelles que soient les difficultés. Avec 28 centres communautaires, plusieurs unités mobiles de protection et de soins médicaux, et grâce à l’engagement de quelque 1.200 volontaires, Amel poursuit le renforcement de ses programmes de santé et de secours dans les zones marginalisées.

Le Dr. Mohanna a également déclaré : « Le plan d’intervention lancé par Amel à la suite de l’explosion du port de Beyrouth incarne dans la pratique le concept de citoyenneté et de travail en fonction des besoins des gens et non en fonction d’intentions sectaires ou régionales ». L’association soutient plusieurs centres à Borj Hammoud, Raml Al-Zarif, Al-Arqoub, Ashrafieh, et un troisième centre à Ain Al-Remmaneh, en coopération avec des partenaires locaux et internationaux.

Enfin, Kamel Mohanna a souligné que l’approche qui guide tous les programmes et projets d’Amel est de fournir un modèle dans la recherche de solutions durables. Les centres Amel et ses cliniques travaillent ainsi sur les meilleurs programmes humanitaires pour permettre aux personnes marginalisées dans les zones les plus défavorisées, d’accéder à leurs droits fondamentaux à la santé. Il a également insisté sur la répartition des centres Amel sur l’intégralité du territoire libanais, indépendamment de toute affiliation religieuse ou politique, renforçant la nécessité de replacer les besoins des populations vulnérables au coeur de chaque action humanitaire. Il a ainsi déclaré : “Amel est la libération des gens de la dépendance sectaire”.

Pour sa part, M. Salignon a salué l’approche humanitaire d’Amel et les efforts déployés en solidarité avec le peuple, avec un grand professionnalisme. Il a souligné que la France n’hésitera pas à soutenir tous les efforts sincères pour soutenir le peuple au Liban et préserver son humanité et sa dignité.

Afin de présenter son programme santé, Amel a accueilli dans son centre communautaire de Karm El Zeitoun, le 17 février 2022, une délégation de l’ambassade de France, emmenée par Pierre Salignon, responsable des opérations humanitaires du Centre de crise et de soutien, en présence du docteur Kamel Mohanna et de ses équipes.

Pour lire cet article sur le site de l’Orient le Jour veuillez cliquer-ici